Production : La Compagnie du Rouhault ; Co-productions : La Comédie de Béthune – Centre Dramatique National des Hauts de France, Théâtre Jean Vilar – Vitry, Théâtre de l’Ancre – Charleroi, Le Grand R – Scène Nationale de la Roche-sur-Yon, Le Prisme – Centre de développement artistique de St Quentin en Yvelines / Avec le soutien du dispositif Le Réel Enjeu (Théâtre La Cité-Marseille, Théâtre des Doms-Avignon, Théâtre Jean Vilar-Vitry, Théâtre de l’Ancre-Charleroi) / Résidences au Théâtre La Cité-Marseille et au Théâtre des Doms-Avigno, Jeune Théâtre National


THÉÂTRE

Texte : Jonas Hassen Khemiri
Traduction : Marianne Ségol-Samoy
Mise en scène : Noémie Rosenblatt

Interprétation : Priscilla Bescond, Kenza Lagnaoui, Maxime Le Gall, Slimane Yefsah
Scénographie : Angélique Croissant
Création sonore : Marc Bretonnière
Création Costumes : Camille Pénager
Création lumière : Claire Gondrexon
Accompagnement chorégraphique : Marie-Laure Caradec

Résumé :

Une voiture piégée a explosé, semant l’inquiétude ; sans doute un acte terroriste. Amor, jeune homme issu de l’immigration, marche dans la ville.
Quelle attitude adopter quand on ressemble comme un frère à ceux qui… ?
Le téléphone sonne, ses proches s’inquiètent eux aussi. Ils connaissent ses angoisses, ses colères, ce grondement apeuré au fond de lui.
Et Amor marche encore, court, tremble, erre, doute, sous le regard des passants. Est-il réellement observé, traqué ? Il s’inquiète de la suspicion, il se méfie de la méfiance, il a peur de son ombre.



Public : à partir de 14 ans
Durée : 1h15